• 0892490245 1,50€/appel + prix appel
  • contact@protagoras.fr
Moniteur auto-école
Permis de conduire

Comment devenir moniteur d’auto-école ?

4 septembre 2015

Aujourd’hui StagePointsPermis s’intéresse à ceux qui ont la lourde tâche d’enseigner la conduite : les moniteurs d’auto-école. Au-delà de l’apprentissage du simple maniement du véhicule, ces personnes sont chargées d’apprendre les bonnes habitudes de sécurité aux futurs usagers. Un métier qui demande patience et pédagogie. Mais alors, comment devient-on moniteur d’auto-école ?

 

Qui peut etre moniteur ?

Les premiers critères pour prétendre au métier de moniteur d’auto-école sont d’avoir 20 ans révolu et au moins deux ans de permis B. Il ne faut cependant pas être en période de permis probatoire. Devenir instructeur passe ensuite par l’obtention d’un brevet pour l’Exercice de la Profession d’Enseignant de la Conduite Automobile et de la Sécurité Routière (BEPECASER). Pour passer cet examen il faut au moins avoir le brevet des collèges ou un diplôme équivalent. Si ce n’est pas le cas, un test devra être réalisé pour attester d’un certain niveau de maitrise de la langue française. Votre personnalité va également beaucoup compter : un bon contact humain est nécessaire, ainsi que le sens de la pédagogie et le gout de transmettre. Enfin il faudra savoir être patient et avoir de bons reflexes.

 

Passer son bepecaser

Au minimum la formation au BEPECASER demande 600 heures, mais en général les candidats ont besoin d’environ 900 heures. Les formations de ce genre sont majoritairement dispensées par des établissements privées et coutent entre 4000 et 6000€. Les seules exceptions sont les Greta (Groupement d’établissements publics d’enseignement). Il est possible de consulter la liste de ces établissements en Préfecture.

L’examen se déroule en deux temps :

  • les épreuves d’admissibilité : elles se composent d’un écrit et d’un oral qui ont pour objectif de vérifier les capacités d’analyse des candidats. La partie écrite consiste en l’étude d’un dossier. L’oral est un entretien autour d’un thème, le plus souvent en rapport avec la Sécurité Routière.
  • les épreuves professionnelles : elles ont pour but de vérifier l’acquisition des compétences de la formation au BEPECASER. Un premier contrôle de connaissances sera demandé sous la forme d’un QCM suivi d’une épreuve de mécanique. Un examen validera ensuite la maitrise du Code de la route et des bases relatives aux assurances. Le candidat devra alors réussir un test de pédagogie en salle et dans un véhicule. Pour finir, il faudra passer une ultime épreuve de conduite commentée.

L’examen ne sera considéré comme réussi que si le candidat obtient la moyenne générale sans note en dessous de 7/20.

En cas de réussite, la Préfecture délivrera un agrément à enseigner basé sur une reconnaissance de l’aptitude physique à exercer la profession et un examen du casier judiciaire. Précisons que des infractions telles que la fraude ou les excès de vitesse sont considérées comme des critères d’exclusion.

 

Perspective d’évolution 

Un moniteur débutant touche en moyenne 1200 €. Cependant, il bénéficie en général d’avantages en nature comme l’utilisation des véhicules de l’auto-école. Si le salaire d’un instructeur reste relativement peu élevé, il pourra envisager d’évoluer vers des postes plus importants au cours de sa carrière. Après 3 800h soit à peu près deux ans, un moniteur peut prétendre à devenir exploitant d’auto-école. Avec l’obtention d’un BAFM (Brevet d’Aptitude à la Formation des Moniteurs), il est possible de devenir formateur d’enseignants à la conduite. Ceux qui souhaitent s’orienter vers les stages de récupération de points devront suivre une formation complémentaire. Pour les plus ambitieux, devenir inspecteur du permis du conduire requiert le passage d’un concours de recrutement.

 

Loin d’être un métier facile, devenir moniteur d’auto-école est une démarche longue et ardue. Entre théorie et pratique, ces acteurs à part entière de la prévention jouent un rôle majeur dans notre société : ils portent la responsabilité de la sécurité sur les routes.

Publié par Pierre C
Partagez cet article

Une réflexion sur "Comment devenir moniteur d’auto-école ?"

  1. permis rapide dit :

    Merci de toutes les informations que l’on trouve regroupé sur votre site.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-nous sur Facebook