• 0892490245 1,50€/appel + prix appel
  • contact@protagoras.fr
Quel permis moto passer pour conduire un deux-roues ? 
Moto, Non classé

Quel permis moto passer pour conduire un deux-roues ? 

21 janvier 2019

Piloter un deux-roues inclus quelques subtilités. Il existe différentes catégories de permis moto en fonction du véhicule. Petite moto, scooter ou scooter trois-roues, cylindrée de 125 cm3 ou d’un moteur d’une puissance maximale de 4KW… Selon le type de deux-roues, il faudra passer le permis moto adéquat.

Voici un guide pour vous y retrouver en fonction de votre profil, afin de vous orienter vers la meilleure formation moto.

Le BSR et permis AM

Le Brevet de Sécurité Routière permet de piloter tout cyclomoteur ne dépassant pas 50 cm3, ou d’une puissance maximum de 4 kW (5,4 CV) et qui ne dépasse pas 45 km/h.

Le BSR s’obtient à l’issue de deux enseignements : l’apprenant commence par suivre une formation théorique dispensée au collège et validée par la délivrance en classe de 5ème de l’attestation scolaire de sécurité routière de 1er niveau appelée ASSR1 ou par la délivrance en classe de 3ème de l’ASSR2. À cela, s’ajoute la formation pratique obligatoire de 5 heures en circulation, délivrée par un organisme agréé par la préfecture.

Le BSR s’adresse aux personnes nées avant 1er janvier 1988. Pour les autres, le permis  AM, entré en vigueur le 19 janvier 2013 avec la réforme du permis moto, est devenu obligatoire. Il est accessible aux jeunes à partir de 14 ans déjà détenteurs de l’ASSR1.

Il reprend le programme du BSR, mais porte la durée de la formation à 7 heures, assurée par une école de conduite.

Bon à savoir : à partir du 1er mars 2019, la formation durera 8 heures minimum, un livret d’apprentissage pourra être mis en place pour fixer la durée minimale de formation à la conduite hors et en circulation. De plus les parents pourront participer à une réunion de sensibilisation aux risques routiers.

Elle coûte en moyenne entre 150 € et 400 €. Ce stage de conduite à la journée inclut un enseignement hors circulation, une conduite sur la voie publique et une phase de sensibilisation aux risques.

Il n’est pas requis de passer un examen : le suivi complet du cycle valide l’obtention du permis AM. Si vous l’avez obtenu après le 19 janvier 2013, il sera valide 15 ans à partir de la date de sa délivrance ; avant cette date, la validité n’est pas limitée dans le temps.

Le permis AL-A1

Le permis A1 permet de conduire une moto légère de mois de 125cm3 avec ou sans side-car ou un 3 roues à moteur d’une puissance de 15 kW maximum, et dont le rapport puissance/poids ne dépasse pas 0,1 kilowatt par kilogramme.

Il s’adresse aux personnes âgées d’au moins 16 ans. Si vous êtes né après 1987 et que c’est la 1ère catégorie de permis moto que vous passez, vous devez être titulaire de l’ASSR2 ou ASR. Notez que si vous avez un problème de santé, vous devez avoir passé une visite médicale chez un médecin agréé par le préfet.

Vous devrez d’abord passer avec succès l’épreuve du code de la route. Si vous êtes titulaire d’une catégorie de permis obtenue depuis moins de 5 ans, vous êtes dispensé de cet examen théorique.

Ensuite, l’épreuve pratique se déroule en deux temps. L’épreuve hors circulation (HC) d’une durée de 17 minutes et 30 secondes qui permet de vérifier que vous avez une maîtrise suffisante de votre moto ; et une épreuve en circulation (CIR), d’une durée de 35 minutes, où l’inspecteur analyse votre manière de circuler parmi les autres usagers de la voie publique.

Les résultats sont communiqués dans les 48 heures. Le permis moto A1 est valide pendant une durée de 15 ans à partir de la date de délivrance.

Le permis A2

Le permis A2 donne accès aux motos dont la puissance n’excède pas 35 kW (47.5 chevaux).

Notez que la puissance de la moto ne peut pas résulter du bridage d’un véhicule développant plus de 70 kW (95 chevaux). Ce nouveau permis s’adresse aux personnes âgées de 18 ans révolus.

Là aussi, vous devez valider le code, puis passer avec succès les deux phases de l’examen de conduite, plateau et route. En cas de réussite, vous recevez un certificat d’examen du permis de conduire (CEPC), valable 4 mois à compter du jour de l’examen.

En cas d’échec, vous pouvez tenter de repasser le permis jusqu’à 4 fois.

Le permis A

Il s’adresse aux passionnés de grosses cylindrées puisque ce permis permet de conduire toutes les motos quelle que soit leur puissance.

Avant le 18 janvier 2013, le permis A était ouvert aux plus de 18 ans. Mais depuis juin 2016, pour obtenir la catégorie A du permis de conduire, vous devez être titulaire de la catégorie A2 depuis au moins 2 ans et avoir suivi une formation de 7 heures avec succès, dont le but est de vous adapter à un nouveau véhicule et de vous amener à une pratique sécuritaire de la conduite d’une moto de plus de 35 kw.

Le permis B

Un détenteur du permis voiture peut conduire une motocyclette d’une cylindrée maximale de 125 cm3 et d’une puissance de 11 kW maximum (15 ch) à deux conditions :

  • être titulaire du permis auto depuis au moins 2 ans ;
  • et avoir suivi la formation de sept heures.

Cependant, vous êtes exempté de suivre cette formation si :

  • Vous avez obtenu votre permis B avant le 1er mars 1980
  • Vous avez le permis B depuis au moins 2 ans et justifiez d’une assurance pour un 2 ou 3 roues au cours des 5 années avant 2011.

Publié par Pierre C
Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-nous sur Facebook