• 0892490245 1,50€/appel + prix appel
  • contact@protagoras.fr
Quelle moto école choisir et comment bien la choisir ? 
Moto, Non classé

Quelle moto école choisir et comment bien la choisir ? 

29 mars 2019

C’est une erreur fréquente : on se sent prêt à passer le permis moto et l’on se précipite vers la première école de conduite. Or l’apprentissage lors de la formation moto est un processus de longue haleine, qui demande du temps, de l’implication personnelle et aussi un coût financier. La moto école doit être perçue comme un partenaire digne de confiance.

Commencez par passer ou repasser votre code

On commence par la partie théorique, obligatoire pour décrocher le sésame. Si le candidat a obtenu son code depuis moins de 5 ans, c’est inutile de le repasser. Dans le cas contraire, le candidat doit à nouveau s’inscrire à un stage code pour se présenter à l’examen du permis de conduire (A1 ou A2).

Pour s’entraîner, le candidat peut choisir la formation traditionnelle en auto-école. Les cours sont fiables et en cas de doute, les moniteurs sont là pour répondre aux questions. L’avantage est qu’il aura accès aux outils pédagogiques, notamment les boîtiers d’entraînement, qui sont la plupart du temps les mêmes que ceux utilisés lors de l’examen du code de la route.

Cette formation théorique coûte en moyenne entre 200 et 500 €.

Il est désormais possible de suivre des cours de code en ligne en candidat libre. Il suffit de réserver sur Internet sa date d’examen, qui se déroulera dans un centre La Poste pour 30 €.

Pour cela, il suffit de faire une demande du numéro NEPH (Numéro d’Enregistrement Préfectoral Harmonisé) en quelques clics en joignant pièce d’identité, justificatif de domicile et photos d’identité.

Choisir une moto école ayant un bon taux de réussite

L’apprentissage de la conduite moto est un investissement. Et comme avant tout investissement, on préfère regarder de près où l’on met les pieds. Il suffit d’évaluer les auto-écoles, via par exemple le comparateur proposé par l’UFC que Choisir, en distinguant permis B (voiture) et nouveau permis A2 (moto).

Attention, le taux de réussite n’est pas le seul critère ! Le Gouvernement a d’ailleurs annoncé pour la fin de l’année 2019 la mise en place d’un service en ligne interactif permettant de comparer l’offre des auto-écoles grâce à un ensemble de données (prix, taux de réussite, délais de passage du permis et d’attente suite à un échec).

Choisir une moto-école pour la qualité de sa formation

Le premier critère à vérifier est la reconnaissance officielle de l’établissement : s’il a bien l’agrément préfectoral, qu’il fait partie de l’Association pour la formation des motards (AFMD), ou encore des CER (Centres d’Éducation Routière) et des ECF (Écoles de Conduite Françaises).

Cela garantit que l’école répond à un cahier des charges rigoureux. On vérifie ainsi d’abord le nombre d’élèves par cours. Comme pour tous les permis, plus il y a du monde, moins l’instructeur a le temps de donner des conseils personnalisés. Pour le plateau, vous ne devez pas être plus de trois par moniteur, et deux maximum en circulation.

Autre critère : le prix. En moyenne, un Français débourse 1 600 euros pour obtenir le permis – il existe le permis à un euro par jour mis en place par l’État mais ce n’est qu’une facilité de paiement. Malgré un coût important, il faudra se méfier des offres trop alléchantes. Car un tarif bas peut signifier que l’école tronque sur la qualité de la formation à la conduite ou sur le matériel mis à disposition.

Certaines écoles proposent en revanche des forfaits qui peuvent être intéressants. Mais là encore, vérifiez que les temps de trajet jusqu’à la piste moto ne soient pas inclus ! La loi impose 20 heures minimum de formation pratique : vérifiez que ce temps est bien réparti en 8 heures de plateau et 12 heures de circulation sur une moto.

N’hésitez pas à demander des leçons de conduite supplémentaires si vous estimez avoir besoin d’un perfectionnement moto, ou d’opter directement pour le forfait 30 heures pour conduire suffisamment.

Quels deux-roues la moto école met-elle à votre disposition ?

Pour la partie pratique, le matériel a toute son importance. Assurez-vous qu’il y ait au moins une moto par élève pendant les cours de conduite : c’est la base ! Généralement, une première évaluation du nombre d’heures de conduite nécessaires est réalisée sur une moto 125cc et la formation moto s’effectuera ensuite sur des Yamaha MT07 ou Kawazaki Z650 réputées pour leur légèreté et maniabilité.

La moto école met-elle à disposition un équipement de protection ? Cela peut être un plus si vous n’avez pas eu le temps d’investir, mais il faudra bien sous peu se munir de l’équipement moto obligatoire pour le permis, à savoir le casque moto, les gants homologués, le blouson moto, les bottes ou chaussures montantes et le pantalon.

Choisir une moto école à proximité

Les leçons de conduite peuvent être éprouvantes. Inutile de s’ajouter de la fatigue en courant à l’autre bout de la ville. Vérifiez que le plateau moto soit proche de votre domicile ou lieu de travail ou d’étude. Privilégiez une auto moto école dotée d’une piste privée plutôt qu’un simple parking.

On prêtera également attention aux horaires. Si vous travaillez la semaine, privilégiez les cours du samedi. Attention, une leçon peut durer trois heures. Certaines écoles proposent des cours dès 7h du matin.

Il est possible d’opter pour la formation permis accéléré, mais ce stage intensif condensé entre 3 à 5 jours peut se révéler un vrai marathon.

Publié par Pierre C
Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-nous sur Facebook