• 0892490245 1,50€/appel + prix appel
  • contact[at]protagoras.fr
91,2 % des recettes des radars automatiques ont été utilisés pour la sécurité routière en 2017
Sécurité Routière

91,2 % des recettes des radars automatiques ont été utilisés pour la sécurité routière en 2017

31 octobre 2018

Un rapport annexé au projet de loi de finances 2019 dévoile l’attribution des recettes générées par les radars installés sur les routes françaises. 1.013 milliards d’euros, c’est la somme récoltée par les radars sur l’année 2017. 924.5 millions ont été attribués à la lutte contre l’insécurité routière, soit 91.2 % des recettes totales. Le reste a été affecté au désendettement de l’Etat.

Des recettes en progression constante

Ce n’est que la 2ème année que la répartition des recettes des radars est rendue publique, mais on sait que depuis 2003 les recettes des radars n’ont cessé d’augmenter pour franchir la barre du milliard d’euros en 2017. En 2016, l’Etat avait consacré 91.8 % des recettes des radars pour la Sécurité Routière.

La légère baisse sur 2017 est liée à l’augmentation des recettes des amendes forfaitaires majorées qui sont réparties majoritairement en faveur des collectivités locales (53 %).

Le gouvernement estime qu’elles s’élèveront à 1.029 milliard en 2018 et il table sur une progression de 12 % pour 2019, suite notamment à l’abaissement de la limite de vitesse autorisée à 80 km/h sur les routes, entré en vigueur en Juillet dernier.

Quelle répartition pour les recettes des radars ?

Sur les 91.2 % attribué à la Sécurité Routière, le Ministère de l’intérieur précise que près des ¾ (73 %) ont été affecté à l’Agence de financement des infrastructures de transports de France à hauteur de 405.5 millions d’euros pour la modernisation du réseau routier et les collectivités en charge d’une partie des aménagements routiers à hauteur de 270 millions d’euros.

Le reste de la somme, 249 millions d’euros (27 %), a été reversé à la Délégation Interministérielle de la Sécurité Routière afin de financer le système de gestion des points du permis de conduire.

Par cela, il faut comprendre l’envoi et la gestion des courriers d’information aux contrevenants, à l’instar des lettres 48 qui vous indiquent l’annulation du permis de conduire, votre solde points et/ou l’injonction de faire un stage de sensibilité à la sécurité routière obligatoire. Cette somme finance aussi les actions de sensibilisation comme les études et campagnes de prévention ainsi que l’entretien des radars.

L’Etat affiche ainsi un véritable souci de transparence afin de déminer notamment les discours assimilant les radars à des « pompes à fric ». En faisant la démonstration que cet argent est utilisé en grande majorité pour l’amélioration des conditions de sécurité routière, le Gouvernement a pour ambition de montrer que l’objectif premier des radars est de réduire le nombre de blessés et de morts sur les routes.

Publié par Thierry SALORD
Partagez cet article
A propos de l'auteur
Thierry SALORD est le fondateur de StagesPointsPermis.Com depuis 2005. Durant l'exploitation de ce portail de réservation de stages de récupération de points de permis de conduire, il a su se forger une culture autour de la législation du permis à points et de la problématique de la perte de points. Ses articles ont pour but de vulgariser le mécanisme législatif lié au dispositif du permis à points afin de fournir des informations claires, simples et détaillées aux internautes. Un second objectif est de diffuser des informations utiles et, bien entendu, de les partager avec les professionnels du permis à points et tous les visiteurs de ce blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-nous sur Facebook