• 0892490245 1,50€/appel + prix appel
  • contact@protagoras.fr
bien vendre sa voiture
Actualités, Véhicules

Vendre une voiture pour la première fois : les bons réflexes !

20 mai 2016

Ca y est, c’est décidé, vous souhaitez vous séparer de votre véhicule. Vous l’avez donc placé sur un site de petites annonces en ligne ou avez confié la tâche, à un mandataire automobile, de trouver un acheteur. Un acquéreur potentiel a mordu à l’hameçon et il est temps de conclure la vente. Voici nos conseils pour réaliser celle-ci dans les règles de l’art, surtout si c’est une première pour vous.

Rassurez l’acheteur pour sceller la vente

Avant toute chose, pensez à réaliser le contrôle technique de votre voiture, si celle-ci est âgée de plus de 4 ans. C’est un impératif dans le processus de cession du véhicule. Ensuite, nous vous conseillons de soigner la présentation de la voiture par un lavage intérieur/extérieur et une vérification de la pression des pneus. C’est un minimum. Il est toujours plus agréable pour un acheteur de pouvoir récupérer une auto propre et, pour vous, de la présenter sous un bel aspect.

Après cette préparation d’usage, nous vous conseillons de rassurer l’acheteur sur votre identité, au moment de finaliser la vente. En présentant un document officiel avec photo type carte d’identité, permis de conduire ou passeport, au moment de conclure la vente, vous l’assurez de votre sérieux dans la démarche. Cela étant fait, vous allez aussi devoir remettre au futur propriétaire quelques documents. Ceux-ci vous lui permettre d’entamer les démarches, pour obtenir un nouveau certificat d’immatriculation à son nom.

La liste des documents à fournir

Parmi tous ces documents, on compte la carte grise intégrale du véhicule. Elle doit être barrée et présenter la mention « vendu le » ou « cédé le » suivie de la date et de l’heure précise de la vente puis de votre signature.

Ensuite, il vous faudra obligatoirement remettre un original dûment rempli et signé du document CERFA 13754*02 attestant de la cession du véhicule, un certificat de non-gage de moins de 15 jours et une photocopie du contrôle technique, daté de moins de 6 mois, si votre voiture à plus de 4 ans. Muni de tous ces papiers, l’acquéreur pourra ainsi réaliser ses démarches d’obtention d’une nouvelle carte grise auprès de sa préfecture, d’un site agréé sur internet ou d’un garagiste agréé par l’État.

Les finitions pour sécuriser la vente

Ce n’est pas tout ! Si vous avez la possibilité de donner à votre interlocuteur un dossier contenant les factures rattachées au véhicule, faîtes-le. Cela lui permettra d’avoir un historique des réparations ayant été effectuées sur la voiture.

Après avoir remis les clefs, il ne vous reste plus que deux choses à faire : contacter votre compagnie d’assurance pour l’informer de la cession puis déclarer la vente aux services de l’État. Pour cela, vous disposez d’un délai de 15 jours, et il n’y a rien de plus facile : allez à la Préfecture avec une copie de la déclaration de cession ou déclarez la directement en ligne. Les services de l’État prendront donc en compte la cession et vous ne serez officiellement plus propriétaire. La vente est réussie !

Publié par Pierre C
Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-nous sur Facebook