• 0892490245 1,50€/appel + prix appel
  • contact@protagoras.fr
Permis de conduire
Permis de conduire

Coût et délais pour le permis de conduire – les points sensibles

25 juillet 2014

En mai 2014, le Ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, possédait le résultat du rapport d’experts sur les réformes du permis de conduire. Ce rapport a, entre autre, pour but de revoir les prix et délais d’obtention du permis de conduire.

A ce sujet, plusieurs axes sont évoqués comme le recrutement de nouveaux examinateurs, ou encore baisser l’âge de l’apprentissage de la conduite accompagnée à 15 ans.

Apparemment, il y aurait peu de proposition quant à faire baisser le coût d’acquisition du permis de conduire pouvant aller jusqu’à 3000€ dans certains cas.

Bien entendu, les restrictions budgétaires et les associations des professionnels de l’auto-école ne sont pas compatibles avec la réduction des coûts du permis.

Ce permis de conduire convoité par les jeunes, particulièrement lorsqu’ils entrent dans la vie active, n’est pas encore tout à fait au point.

Néanmoins quelques alternatives pointent à l’horizon.

 

Le permis low-cost :

consommez malin

Certains jeunes entrepreneurs ont décidés de créer des auto-écoles ou les prix sont cassés. Dans la région lilloise, Permispacher, implantée à Lambersart attire les jeunes futurs conducteurs par des tarifs low-cost.

En réorganisant leurs dépenses et en obligeant leurs client à réserver leurs leçons 15 jours à l’avance en abandonnant leur droit à l’annulation, cette entreprise propose des cours de conduite à 28€ alors que le prix moyen est de 40€.

Le fondateur de Permispascher a l’intention de multiplier ses implantations dans le Nord et même en région parisienne.

D’autres formules sont aussi accessibles sur les Sites d’achat groupés comme KGB DEALS qui propose des offres promotionnelles autour de 500€ pour un forfait code et conduite. Néanmoins, dans ce cadre, l’élève n’a pas le choix de son auto-école ni des horaires des leçons qu’il doit suivre. Il faudra donc avoir une disponibilité à toute épreuve pour faire concorder son emploi du temps avec les leçons de code ou de conduite.

 

Bien comparer les prix et les prestations des auto-écoles

auto-école

Pour cela, le Site Vroom Vroom, fondé par Edouard Schlumberger, propose un annuaire des auto-écoles de France. Au-delà des coordonnées de ces établissements, le visiteur trouvera différents indicateurs lui permettant de faire le bon choix :

  • Le taux de réussite au code,
  • Les taux de réussite aux permis,
  • Différents commentaires des internautes concernant l’établissement.

L’utilisation du Site est simple, tapez votre ville ou département et une page comportant la localisation des auto-écoles apparaît. En cliquant sur l’une d’entre elle, vous obtiendrez ses informations.

 

Passer son permis en candidat libre

Il est possible de passer le permis de conduire en candidat libre, à savoir sans passer par une auto-école. Cette démarche méconnue consiste à s’adresser à la Préfecture pour s’inscrire à l’examen du permis de conduire en remplissant un formulaire.

Néanmoins, vous serez soumis aux contraintes d’avoir un véhicule adapté et un accompagnateur.

Cet accompagnateur doit :

  • Avoir l’usage de son permis de conduire depuis au moins 5 ans sans suspension ou annulation,
  • Avoir suivi une formation en auto-école,
  • Ne pas être rémunéré,
  • Former le futur conducteur dans un véhicule équipé et adapté.

Grâce à cette option, vous pensez réduire le coût d’acquisition de votre permis de conduire, mais c’est là que c’est bien plus compliqué.

Si vous cumulez le coût de la formation de l’accompagnateur de 300 à 400€, le coût d’équipement du véhicule d’environ 1000€ et le temps que vous y consacrerez, l’économie escomptée n’est pas forcement au rendez-vous.

 

Passer son permis avec l’aide de l’État ou des associations

Sur Internet, vous trouverez une myriade de sites proposant des conseils et des aides pour passer son permis de conduire ainsi qu’une mine d’informations concernant les possibilités de financement de votre permis de conduire.

Le permis à un euro par jour :

L’État propose, pour les jeunes de 16 à 25 ans, un financement d’un montant de 800 €, 1000€ ou 1200€ pour lequel l’auto-école devra accepter ce mode de financement.

Un certain nombre de communes et de conseils généraux proposent aussi pour les 18-25 ans des bourses en contrepartie de travaux d’intérêt généraux.

Les bénéficiaires du RSA et les chômeurs peuvent aussi s’adresser à Pôle emploi pour un aide à l’obtention du permis de conduire.

Enfin, certaines associations comme les auto-écoles sociales permettent de minimiser les coûts d’obtention du permis de conduire pour les plus défavorisés.

 

Passer son permis de conduire à l’étranger, c’est possible ?

Effectivement, de plus en plus de conducteurs passent leurs permis à l’étranger mais cela implique des restrictions. Pour passer son permis à l’étranger, il faut :

  • Avoir vécu dans le pays au moins 6 mois pour des raisons professionnelles ou personnelles
  • Avoir, bien entendu, l’âge requis de 18 ans
  • Passer l’examen français dans les 12 mois afin de valider une équivalence officielle

Enfin, il faudra trouver le bon pays, permettant de passer son permis à un prix moins élevé qu’en France, ce qui ne sera pas chose facile. Néanmoins, au-delà du coût, certains pays ont des délais bien plus courts.

Publié par Pierre C
Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-nous sur Facebook