• 0892490245 1,50€/appel + prix appel
  • contact[at]protagoras.fr
Sécurité Routière

Comportement des jeunes au volant

19 juillet 2017

Les accidents de la route représentent la principale cause de mortalité chez les jeunes. Malgré des chiffres à la baisse, la sécurité routière met en avant la vulnérabilité des jeunes conducteurs. En effet, contrairement à des conducteurs expérimentés, ils sont 4 fois plus susceptibles d’avoir un accident de la route. Ce début de vacance est l’occasion de faire le point sur les comportements de nos jeunes sur la route.

Des comportements à risque

Dès l’adolescence l’être humain souhaite tester ses nouvelles capacités et c’est entre 15 et 24 ans qu’il a tendance à forcer la prise de risque pour tester ses limites et se différencier de l’adulte. Le comportement de l’adolescent au volant est ainsi lié à cet état psychique : vitesse, transgression, tout est bon pour prendre conscience des changements qu’ils éprouvent et s’assurer qu’ils sont vivants.

Ainsi, ce qui conduit les jeunes à repousser les limites en conduisant résulte de la combinaison de plusieurs facteurs :

  • La sous-estimation des risques : depuis leur plus tendre enfance, on leur répète de faire attention, de ne pas consommer d’alcool ou de drogue et de rouler prudemment. Et pourtant bien qu’ils reconnaissent être informés, ils sont nombreux à sous-estimer ces risques, ne pas se sentir concernés et donc adopter un comportement à risque. Une étude Sofres a ainsi montré que 93 % des jeunes interrogés savent qu’il est très dangereux de conduire après avoir fumé du cannabis et 83 % qu’il est dangereux de prendre le volant après avoir bu plus de deux verres de boisson alcoolisée.Toutefois, 13 % des jeunes reconnaissent avoir déjà été raccompagnés par un conducteur qui avait bu de l’alcool ou fumé du cannabis, 20% avouent avoir pris le volant tout en sachant qu’il était au-dessus du seuil d’alcoolémie légal ou après avoir fumé du cannabis et 36 % d’entre-eux transportaient des passagers.
  • L’inexpérience: à cette sous-estimation des risques s’ajoute le manque d’expérience des jeunes conducteurs. Limite de l’analyse des situations, attention limitée à la maîtrise du véhicule, perception des dangers altérée, les conducteurs débutants commettent ainsi plus de fautes que les conducteurs expérimentés.
  • La passion pour leurs téléphones portables : 57% des 18-25 ans déclarent téléphoner au volants et 63% conduisent en écrivant des sms. Ces opérations constituent une véritable mise en danger car elles distraient le conducteurs. Ayant grandi avec ces objets, s’en séparer constitue une épreuve pour eux même si cela s’avère être pour leur sécurité.

Face à ces constats, les jeunes sont devenus un enjeu majeure pour la Securité Routière qui travaille activement à leur faire prendre conscience de ces différentes composantes des risques au volant.

Les parents à la rescousse

Toutefois, la Prévention Routière ne peut agir seule et ces comportements peuvent aussi être diminués grâce à l’implication des parents. Selon une étude Ipsos pour la Fondation Vinci Autoroute, 65% des jeunes conducteurs avouent que le comportement de leurs parents sur route influe sur leur conduite.

Les jeunes reproduisent aussi les comportements observés avec leurs parents, que ceux-ci soient positifs ou négatifs.

Ainsi, 79% des jeunes conducteurs interrogés déclarent s’arrêter pour se reposer car ils ont vu leurs parents le faire mais 33% déclarent aussi prendre le volant après avoir consommé de l’alcool parce qu’ils ont vu leurs parents le faire.

Les campagnes de sécurité routière à destination des jeunes sont donc effectivement indispensables pour qu’ils se sentent impliqués et concernés et diminuent leurs prises de risque sur la route. Cependant, il est aussi absolument nécessaire que les parents prennent conscience du rôle d’exemplarité qu’ils jouent et doivent aussi s’appliquer à adopter un comportement sécurisant au volant pour que les futurs jeunes adultes intègrent le bon modèle le plus tôt possible.

Publié par Anne-Lise
Partagez cet article
A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-nous sur Facebook