• 0892490245 1,50€/appel + prix appel
  • contact[at]protagoras.fr
Législation Routière

Retour sur la vignette Crit’Air

9 mai 2017

Depuis le 15 janvier 2017, et suite aux constats de plus en plus nombreux de pics de pollution sur le territoire, le Ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer a décidé de mettre en place un certificat de qualité de l’air. Certificat obligatoire, il permet d’identifier les véhicules, 2 et 4 roues,  plus ou moins polluants grâce à une vignette collée sur le pare-brise. Ce certificat appelé Crit’Air est déjà obligatoire à Paris et sa couronne, Lyon, Grenoble et depuis peu Lille, Strasbourg et Bordeaux. Dès 2020, il sera obligatoire pour circuler dans toutes les villes de France.

Comprendre le certificat Crit’Air ?

Le certificat de qualité de l’air permet d’indiquer le niveau de pollution d’un véhicule, en les classant en 5 catégories. Plus le numéro de votre catégorie est élevé, plus votre véhicule pollue. Il est attribué à vie sur un véhicule et deviendra un critère lors des contrôles techniques. Il concerne tous les véhicules à 2 et 4 roues (voitures, poids lourds, utilitaires, autocars, bus).

A noter toutefois que les véhicules essence ou diesel datant d’avant 1997 ne sont pas éligibles à la vignette et ne seront pas taxés. Mais, en cas de pics de pollution, ils pourront être soumis à des restrictions de circulations selon les villes.

Le certificat est à poser sur votre pare-brise sous la forme d’une vignette autocollante ronde.

Grâce à cet autocollant, la mise en circulation des véhicules lors de pic de pollution sera simplifiée. Au lieu des plaques paires / impaires se sont les catégories de véhicules qui seront mises en circulation par la préfecture avec un système de zones de circulation restreinte (ZCR).

Comment fonctionne le certificat Crit’Air ?

Chaque type de véhicule à sa propre classification car le taux de pollution est différent.

Commander sa vignette

Chaque propriétaire de véhicule doit acheter sa vignette en ligne, sur le site dédié du Ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer (penser à se munir de la carte grise du véhicule). Le prix de la vignette est fixé à 4.18€ comprenant le prix de la vignette à hauteur de 3.70€ et de l’acheminement par voie postale. Attention, la vignette sera envoyée à l’adresse inscrite sur la carte grise, si vous avez déménagé entre temps, la mise en conformité de la carte grise est obligatoire.

Comme annoncé précédemment, si vous souhaitez rouler lors des pics de pollution, la vignette est obligatoire dans certaine ville de France. En cas de restrictions de circulation, si votre véhicule ne présente pas de vignette, vous pouvez être sanctionné. Les particuliers roulants avec des véhicules à 2 ou 4 roues sans vignette peuvent encourir une amende d’un montant de 68€. Pour les professionnels conduisant des poids lourds, camions ou autocars cette amende sera d’un montant de 135€.

 

Crédit photo : service public

Publié par Anne-Lise
Partagez cet article
A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-nous sur Facebook