• 0892490245 1,50€/appel + prix appel
  • contact@protagoras.fr
Comment entretenir son équipement moto ?
Moto, Non classé

Comment entretenir son équipement moto ?

12 septembre 2019
Un entretien régulier est la clé pour conserver son équipement de protection le plus longtemps possible. Casque jet, gants moto ou combinaison représentent un coût. Tout motard aimerait donc leur offrir une belle longévité. Même les meilleures marques ne fabriquent pas d’accessoires moto éternels. Mais entretenir ses équipements moto correctement, c’est aussi s’assurer que les systèmes de protection restent efficaces en toute occasion.

Entretenir son casque

Casque intégral ou modulable, quel que soit le modèle, tout casque moto est conçu pour être nettoyé. Après plusieurs kilomètres sur route, entre la poussière, la pluie et les insectes, les casques de moto s’encrassent rapidement. C’est sûr, d’un point de vue esthétique, les traces sur la peinture ne sont pas idéales. Mais une visière propre est le B.a.ba de la sécurité ! Entretenir régulièrement son casque permet d’éviter que des résidus se prennent dans les prises d’air ou les joints, mais aussi que les mousses s’imprègnent de transpiration. Voici donc comment nettoyer un casque. Commencez par démonter les pièces du casque, en commençant par l’écran. En général, un mécanisme permet de déclipser facilement les articulations. Laissez-le tremper s’il est très sale avant de le laver avec du liquide vaisselle, un produit nettoyant qui a l’avantage d’être peu agressif. Pour les joints, les ventilations et les arêtes, utilisez une brosse à dents. Rincez puis laissez le casque s’égoutter. Séchez-le avec une lingette microfibre ou un chiffon doux. Pour s’assurer une meilleure visibilité, il est possible d’appliquer un traitement déperlant pour faire fuir les gouttes par temps de pluie. Nettoyez l’intérieur du casque à l’éponge humide. L’idéal est de terminer avec un produit désinfectant pour retarder l’apparition de mauvaises odeurs. Les produits solvants sont à bannir : ils risqueraient de dégrader le polystyrène, et donc la capacité d’amortissement de votre casque. Les mousses ainsi que la mentonnière en tissu peuvent se laver à la main ou en machine à 30°C, programme délicat. Contrairement aux blousons textiles, ne placez surtout pas vos mousses au sèche-linge, sans quoi, elles rétréciront à coup sûr. Une fois que tout est propre, remontez l’ensemble dans le bon ordre pour rouler en toute sécurité.

Entretenir ses vêtements moto

L’équipement motard, de la veste moto au gilet de protection, nécessite un entretien particulier selon les matériaux. Les sous-vêtements polyester et polyamide n’exigent pas le même entretien qu’un blouson en cuir. Lisez bien les étiquettes !

Blouson et pantalon moto

Le lavage dépend de la matière. Un pantalon moto en jean par exemple ne se lave pas comme un habit de ville ! Certains pantalons contiennent notamment des renforts intérieurs en kevlar. Les textiles utilisés dans la plupart des vêtements moto ne sont pas de simples tissus, mais des produits techniques. De manière générale, évitez le lavage en machine et à plus de 30 degrés, le sèche-linge et les sources directes de chaleur (radiateurs, fer à repasser, etc.) et le nettoyage à sec et /ou chimique (eau de javel). Évitez les frottements sur les membranes qui risqueraient de détériorer leur étanchéité et respirabilité. Lavez à l’eau chaude savonneuse. Si le tissu est très sale, passez-le en machine, à 30 degrés, avec une lessive pour textiles délicats – jamais d’adoucissant – vêtement retourné. Le traitement déperlant durable d’un vêtement en Gore-Tex tend à se dégrader avec l’utilisation et l’exposition à la poussière, aux détergents, aux moustiques et autres impuretés. Bien sûr, ôtez les sliders, protection dorsale, genouillères, renforts aux coudes et épaules avant le lavage. Ces protections se nettoient à la brosse ou à l’éponge.

Prendre soin de son cuir

Conservez les vêtements cuir sur un cintre pour éviter qu’ils ne se déforment, dans un endroit aéré et sec, à l’écart de toute source directe de chaleur et de lumière. Si le cuir a pris la pluie, il suffit de le laisser sécher à température ambiante. Il est recommandé d’entretenir les vêtements cuir deux à trois fois par an avec un produit nourrissant et/ou imperméabilisant spécial cuir pour éviter leur dessèchement ou craquèlement ! Une crème ou lait d’entretien permet de nourrir son cuir. Un nettoyage mensuel est conseillé. Préférez le savon simple et l’éponge : les objets abrasifs sont à proscrire. Pour les doublures, utilisez du talc pour absorber les graisses et le bicarbonate, qui est un puissant désodorisant, pour enlever l’odeur de transpiration. Ces recettes de grand-mère sont idéales aussi pour les gants moto.

Entretenir ses bottes

Pour nettoyer chaussures et bottines, prenez une éponge douce ou un chiffon, de l’eau tiède et du savon de Marseille ou du vinaigre blanc. Laissez-les sécher dans un endroit sec. Pour qu’elles gardent leur souplesse, nourrissez vos bottes moto avec un produit spécial cuir en utilisant une peau de chamois. Vous pouvez imperméabiliser vos chaussures en veillant à bien insister sur les coutures.

Entretenir son deux-roues

Prendre soin de son équipement moto va de pair avec une révision régulière de sa moto ou scooter, pour surveiller le bon état du moteur et des éléments de sécurité. Un contrôle régulier de l’état des pneus et de la pression est essentiel. Vérifiez également le kit chaîne, les plaquettes de frein et le liquide. Un coup d’œil aux feux, rétroviseurs et pot d’échappement doit être un réflexe.
Publié par Pierre C
Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-nous sur Facebook